PLAN DE RELANCE EUROPÉEN

Un très grand jour pour la solidarité européenne, mais de mauvaises nouvelles pour la jeunesse.

Cela faisait longtemps que l’Union européenne n’avait pas été aussi ambitieuse : 750 milliards d’euros empruntés en commun, un fonds de “transition juste” doté de 40 milliards, de nouvelles ressources propres annoncées.... Nous saluons la proposition de plan de relance européen présentée par Ursula Von der Leyen, Présidente de la Commission européenne, qui est à la hauteur de la crise que nous traversons et qui serait historique si elle était adoptée.

En particulier nous saluons le caractère solidaire ce plan de relance : pour la première fois, l’Union européenne emprunterait de l’argent en commun, permettant une véritable solidarité financière européenne.

Enfin, la priorité au Pacte Vert européen (Green Deal) est un très bon signal : la relance européenne doit se faire en permanence avec les objectifs climatiques et environnementaux en tête.

Toutefois, en parallèle de cette proposition réjouissante, nous souhaiterions souligner un risque élevé pour les programmes de jeunesse et culturels, en particulier dans le contexte de la crise économique et sociale à venir.

Comme l’a mis en avant la Commission Culture et Éducation (CULT) du Parlement européen, les chiffres font état de coupes dans les programmes Erasmus+, Creative Europe et le Corps européen de solidarité.

Pour Erasmus+ par exemple, ce que la Commission européenne a présenté comme une augmentation, est en fait une diminution ! Au lieu de comparer les chiffres (24,6 milliards) à sa proposition initiale (un triplement du budget, soit 44 milliards), la Commission européenne les a comparés à ceux de la proposition de Charles Michel (Président du Conseil européen) qui eux étaient inacceptables ! (21,2 milliards)

Ainsi, nous appelons les États membres, et notamment la France, à soutenir fortement ce plan de relance, mais en y ajoutant une hausse des budgets dédiés à la jeunesse et à la culture. Pour Erasmus+, nous soutenons, a minima, un triplement du financement du programme sur la période 2021-2027 — comme proposé initialement par la Commission européenne.

Dirigeants européens, ne laissez pas tomber la jeunesse européenne et la culture !
Ne sacrifiez pas une génération de jeunes, alors que celle-ci devra vivre longtemps avec les conséquences de la pire crise économique depuis les années 1930.

PDF - 311.5 ko
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Marie Caillaud, Présidente des Jeunes Européens – France
presidence@jeunes-europeens.org

Antoine Schibler, Responsable de la communication politique
communication@jeunes-europeens.org

Anthony Ikni, Délégué général du Forum Français de la Jeunesse (FFJ)
info@forumfrancaisjeunesse.fr

« Dirigeants européens, ne laissez pas tomber la jeunesse européenne et la culture !  »