Elections présidentielles en Pologne

Les Jeunes Européens - France soutiennent la déclaration émise par les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF Europe).

Traduit de l’anglais par Les Jeunes Européens France : https://bit.ly/32qHA3v

Les Jeunes Européens France soutiennent la déclaration émise ce jour par les Jeunes Européens fédéralistes (JEF Europe).
Le monde démocratique a connu plusieurs votes incroyablement polarisés au cours de la dernière décennie et le vote polonais pour la présidentielle du 12 juillet 2020 a été un autre exemple de la division de notre société en Europe.

La JEF Europe a toujours revendiqué de représenter des personnes de tous les partis et d’aucun parti. Comme un nombre croissant de partis politiques à travers l’Europe se sont définis en opposition aux valeurs et à la mission de la JEF, cette ligne est de plus en plus difficile à maintenir. La JEF Europe ne peut qu’être déçue du résultat. La présidence de la Pologne est censée être au-dessus de la politique partisane, mais à maintes reprises, le président Duda n’a pas réussi à faire respecter l’ordre constitutionnel de la Pologne, car il a été soumis à des attaques incessantes de la part du parti qui le soutenait, Prawo i Sprawiedliwość (Law & Justice / PiS).

Cependant, même si l’élection d’hier avait vu la victoire du challenger Rafał Trzaskowski, il n’y aurait pas lieu de se réjouir. Au premier tour de cette élection, qui a eu lieu le 28 juin 2020, une proportion importante de jeunes a voté pour Krzysztof Bosak de Konfederacja, à l’extrême droite - un mauvais présage pour l’avenir. Plus largement, la campagne électorale a montré comment les médias publics en Pologne ont été capturés par le gouvernement, et nous avons vu comment les citoyens polonais ont été barbouillés de propagande et de vitriol. Nous sommes particulièrement inquiets et critiques à l’égard du rôle joué par la chaîne de médias d’État TVP dans la diffusion de la haine.

Le plus inquiétant de tous a peut-être été l’"autre" des personnes qui se définissent comme LGBT+, et la manière dont l’antisémitisme est réapparu dans la vie politique quotidienne polonaise. L’intégration européenne était et reste l’action que nous menons collectivement pour tenir la promesse du "plus jamais ça". Le fédéralisme est la solution que nous proposons pour permettre aux groupes qui sont différents les uns des autres de vivre en paix les uns avec les autres, et de prospérer. C’est pourquoi nous condamnons avant tout toute personne qui a décidé d’utiliser la haine comme arme lors de cette élection, tant pour le mal qu’elle cause à des millions de leurs concitoyens en Pologne que pour l’amnésie qu’elle démontre à l’égard du passé récent de l’Europe.

En réponse, la JEF Europe exprime sa pleine sympathie à tous ceux qui font campagne pour un avenir libre et européen pour la Pologne, au premier rang desquels notre section polonaise, Młodzi Europejscy Federaliści. Nous reconnaissons qu’il ne suffit plus d’offrir des mots de condamnation ou de soutien et donc, en réponse directe à la détérioration de la situation politique dans le pays, la JEF Europe investira davantage de ressources dans sa section polonaise au cours des prochains mois.

Chris Powers, membre du bureau exécutif de la JEF Europe responsable de la Pologne, commente cet investissement : "Il est encore temps pour la Pologne de se détourner du chemin que le PiS lui a tracé. Le pays a un grand avenir en tant que partie d’une Europe fédérale, et le pays et les gens ont et sont capables de façonner positivement notre avenir commun. La JEF est prête à aider quiconque en Pologne à apporter des changements, car si ces élections ont pu être libres, elles ne peuvent plus être qualifiées de justes".

Selon Antonina Stepniak, vice-présidente des Jeunes Européens - France, “l’annonce des résultats a été un choc profond pour tous mes compatriotes qui militent pour le respect des valeurs démocratiques en Pologne et en Europe. Cette élection a été historique, car elle a permis de réveiller une partie de la société qui s’est mobilisée pour la démocratie, les droits de l’Homme et les valeurs européennes.”

À propos de la JEF Europe

Les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF) Europe est une ONG de jeunesse non partisane qui compte 13 000 membres actifs dans plus de 30 pays. L’organisation s’efforce de promouvoir une Europe fédérale basée sur les principes de démocratie et de subsidiarité ainsi que sur le respect des droits de l’homme. La JEF promeut une véritable citoyenneté européenne et travaille à une participation plus active des jeunes à la vie démocratique. Bien que l’organisation faîtière JEF Europe ait été fondée en 1972, ses sections n’ont cessé de fonctionner depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce qui en fait la plus ancienne organisation de jeunesse pro-européenne et la seule fédéraliste.

PDF - 239.2 ko
CP - Elections présidentielles en Pologne

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Marie Caillaud, Présidente des Jeunes Européens – France
presidence@jeunes-europeens.org

Antoine Schibler, Responsable de la communication politique
communication@jeunes-europeens.org