Proposition n° 2 : Parler - enfin - d’Europe en France

Partageons un espace public - et donc médiatique - commun

Les Européens partagent dans l’Union un espace politique commun. Il ne pourra fonctionner correctement sans s’appuyer sur un espace public - et donc médiatique - continental. L’Union et les Etats doivent investir pour faire sortir l’information sur l’Europe des carcans nationaux.

En France, la chaîne Euronews doit pouvoir accéder à la TNT pour donner aux citoyens un aperçu du débat public européen. France Télévisions doit s’astreindre à un plus strict respect de l’article 16 de ses statuts. Ce dernier exige de placer les sujets européens en bonne place dans sa programmation et de lui accorder un contenu dédié.

Enfin, la barrière de la langue pourrait être dépassée avec une aide consacrée à la traduction pour les médias nationaux et régionaux, afin de favoriser le partage d’opinions en provenance de tout le continent.

La place importante qu’a occupé l’Europe dans le débat des candidats du 4 avril dernier prouve que le débat sur l’Europe mobilise les consciences lorsqu’il est en bonne place dans l’agenda médiatique. Ce qui n’est malheureusement pas le cas en temps normal. Une veille réalisée par nos bénévoles en novembre dernier démontrait, sur une semaine, que les grands quotidiens nationaux ne consacraient que 3% de leur contenu à des sujets d’actualité européenne.

Le président de la République française ne pourra pas réaliser seul cette européanisation de l’espace public. Mais sa volonté sera déterminante.

PNG - 355.1 ko
Parler - enfin - d’Europe en France.
« Le président de la République française ne pourra pas réaliser seul cette européanisation de l’espace public. Mais sa volonté sera déterminante. »

JÉRÔME QUÉRÉ, PRÉSIDENT DES JEUNES EUROPÉENS - FRANCE. 2016 - 2017.