Euro 0.16 : « Visiter les 24 pays de la compétition »

Les Jeunes Européens - France ont organisé l’édition parisienne du tournoi de foot amateur Euro 0.16, le samedi 4 juin 2016.

En parallèle de la compétition, les bénévoles ont déployé des animations pour informer simplement sur la mobilité internationale. Questions-réponses avec Mathilde Videlo, organisatrice du tournoi.

Euro 0.16 , c’est quoi ?

Une série de tournois amateurs organisés à Dijon, Strasbourg puis Paris. L’idée est simple, 24 équipes européennes viennent disputer l’Euro 2016 en France. Nous, on en profite pour allier le foot à la mobilité internationale des jeunes et passer un message : tous les jeunes, sans distinction de parcours, peuvent partir découvrir le monde.

JPEG - 33.8 ko
Mathilde Videlo
Membre des Jeunes Européens Universités de Paris et de l’équipe d’organisation du tournoi.

La mobilité pour tous, c’est l’objectif ?

JPEG - 33.8 ko
Mathilde Videlo
Membre des Jeunes Européens Universités de Paris et de l’équipe d’organisation du tournoi.

Le programme Erasmus+ donne à la majorité des jeunes européens les clés pour partir vivre une expérience à l’étranger. Un semestre ou une année d’échange à destination des étudiants et apprentis, le Service Volontaire Européen pour s’engager dans la vie citoyenne, un stage à l’international... Ces dispositifs sont des tremplins accessibles à tous. Ils sont construits pour que la barrière financière s’estompe autant que possible.

Evidemment, la mobilité internationale ne se résume pas au programme Erasmus +. Chacun peut composer sa propre expérience, avec un Visa Vacances-Travail, un échange binational ou une mission au pair. Ajoutez à cela le couchsurfing et l’économie collaborative. Je suis sur qu’un jeune français peut en 2016, visiter les 24 pays qui participent à l’Euro de foot sans trop de frais.

Alors qu’est-ce qui bloque ?

JPEG - 33.8 ko
Mathilde Videlo
Membre des Jeunes Européens Universités de Paris et de l’équipe d’organisation du tournoi.

Comme le montrait une étude récente du CREDOC, 20% de ma classe d’âge part en mobilité internationale. Seulement, ce groupe est encore majoritairement composé de jeunes urbains, étudiants ou en césure. L’information est la première des clés pour débloquer le processus, éviter l’autocensure et aller vers une mobilité universelle, ouverte à tous.

Les Jeunes Européens se battent par ailleurs auprès des pouvoirs publics pour le renforcement des dispositifs de mobilité. C’était l’une des propositions que nous formulions dans notre Appel des Jeunes pour l’Europe en 2015 : « proposer systématiquement une expérience à l’étranger aux jeunes avant leurs 25 ans, quel que soit leur parcours et leurs filières. »

En résumé, que s’est-il passé ce samedi 4 juin ?

Le tournoi Euro 0.16 a réunit 112 joueurs, au sein de 14 équipes mixtes. Les 2 équipes finalistes sont reparties avec leurs places pour l’un des matchs parisiens de l’Euro 2016. En parallèle, des animations étaient mises en place pour une compréhension ludique des programmes de mobilité internationale. Là encore, les plus motivés ont remporté deux places pour l’Euro !

« Proposer systématiquement une expérience à l’étranger aux jeunes avant leurs 25 ans, quel que soit leur parcours et leurs filières. »

Appel des Jeunes pour l’Europe en 2015