Continue le combat des pères et mères de l’Europe

2017 changera la face de l’Europe. Pour perpétuer les idées et les rêves des hommes et des femmes qui ont établi son histoire, une seule solution : s’engager, se mobiliser.

Les 60 ans du traité de Rome en mars 2017

Le 25 mars prochain, l’Union fête les 60 ans du Traité de Rome. En 1957, les 6 pays signataires s’engagent à "éliminer les barrières qui divisent l’Europe" et créent la Communauté Economique Européenne (par ici le cour d’histoire).

Aux Jeunes Européens, on perpétue les idées des hommes et des femmes qui ont fait l’Europe depuis 60 ans. Construire une Union proche de ses citoyens, démocratique, qui change la vie des gens, c’est le combat quotidien de nos bénévoles, sur le terrain et par les idées. Comment ça marche ? On vous fait découvrir le premier trimestre 2017 des Jeunes Européens.

Donner une Constitution à l’Europe

Du 9 au 12 mars, les Jeunes Européens convoquent la Convention européenne de la jeunesse à Strasbourg. 150 citoyens de toute l’Union se réunissent au Parlement européen pour redéfinir les règles du jeu démocratique en Europe. Ensemble, nous montrerons à tous ceux qui l’appellent de leurs vœux qu’une Convention citoyenne est possible en Europe.

Et faire vivre l’Union sur le terrain

Dans les écoles et les lieux d’éducation
En 2015/2016, l’association a réalisé 350 interventions pédagogiques dans toute la France. Les bénévoles sensibilisent 10 000 jeunes par an à travers notre programme Europe par les Jeunes. En 2017, année d’élection présidentielle en France, il y a fort à faire pour expliquer le rôle de l’Union dans nos vies quotidiennes. Et l’importance qu’a l’Europe pour faire face à notre futur.

Sur les campus
En 2017, l’association redémarre son Eurotour des facs - initiative lancée pour la première fois en 2008. Dès janvier, les bénévoles débarquent sur les campus de France. Il y apportent les débats qui agitent l’Europe, partout sur le territoire, et facilite dans le même temps l’accès à la mobilité internationale.

PNG - 234.4 ko
Altiero Spinelli est l’un des théoriciens du fédéralisme européen.

Choisir ses héros

Nos héros, nos héroïnes, ce sont ces hommes et ces femmes qui ont conçu ou concrétisé l’idéal européen. Ils s’appellent Altiero Spinelli, Robert Schuman, Louise Weiss ou encore Simone Veil. Pour ceux qui ne les connaissent pas, nous vous les présenterons plus en détails dans les semaines à venir.

Avec eux, pas question d’une Europe du moindre mal, d’une Union en suspend sur le fil de sa construction. 60 ans après le traité de Rome, les jeunes du continent croient toujours massivement que l’avenir du continent résident dans son union. Allons-y alors, rallumons les étoiles.

« Nos héros, nos héroïnes, ce sont ces hommes et ces femmes qui ont conçu ou concrétisé l’idéal européen. Ils s’appellent Altiero Spinelli, Robert Schuman, Louise Weiss ou encore Simone Veil. »

Jérôme Quéré, Président des Jeunes Européens - France. 2016 - 2017.