Actualité européenne : « Sortons l’information du carcan national ! »

Rémi Lauwerier est le co-rédacteur en chef du Taurillon, il emmène un comité de rédaction et coach les contributeurs bénévoles au quotidien. Entretien en 5 questions pour découvrir sa vision de l’année à venir.

Que penses-tu du traitement de l’actualité européenne aujourd’hui ?
L’actualité européenne n’est pas assez présente dans l’espace médiatique. Et quand elle l’est, cela est trop souvent fait de manière superficielle. Nous partageons un espace politique européen à l’échelle de l’Union. pourtant l’information reste bien trop souvent cantonnée au seul cadre national. Si les clés de compréhension des enjeux politiques continentaux restent cantonnés à un petit nombre, élus, associatifs, militants, le projet européen ne suscitera plus jamais l’enthousiaste.

Retrouvez le Taurillon et le point de vue de ses bénévoles sur l’actualité européenne.

Quel est le rôle du Taurillon et de ses bénévoles dans ce contexte ?
Le Taurillon a vocation à aborder l’actualité européenne dans toute sa diversité thématique, à la traiter en approfondissant les sujets, pour donner une information complète et experte à ses lecteurs. Les bénévoles sont essentiels pour accomplir ce projet éditorial. C’est leur diversité qui permet au Taurillon de traiter l’actualité dans son ensemble, ce sont leurs convictions et leur expérience qui donnent une plus-value aux articles qui sont publiés.

Dans quel état d’esprit attaques-tu les prochains mois sur le plan de l’actualité européenne ?
Motivé, car il y a tellement à faire ! L’élection présidentielle en France est une bonne opportunité pour nous d’interroger les candidats sur leur programme européen. Mais aussi anxieux car les hommes politiques n’agissent pas ou trop peu sur bien des sujets, et notamment sur la question de l’accueil des réfugiés. A la suite du débat franco-français de la primaire LR jeudi dernier, nous anticipons avec appréhension la place qui sera donnée à l’Europe dans la course à la présidence.

Te concernant, comment en es-tu venu à contribuer au Taurillon ?
L’aventure Taurillon a commencé pour moi l’année dernière à Bordeaux, en même temps que mon adhésion aux jeunes européens. C’était pour moi la meilleure façon de partager mes convictions pour approfondir la construction européenne et affirmer ma croyance dans ses valeurs.

Quel était ton première article ?
Mon premier article était un éditorial suite aux attentats du 13 novembre.

« Aborder l’actualité européenne dans toute sa diversité thématique, approfondir les sujets, pour donner une information complète et experte à nos lecteurs. »

Rémi Lauwerier, Co-Rédacteur en chef du Taurillon. 2016 - 2017.