9 mai : consacrons un jour férié pour la fête de l’Europe !

Dans la plateforme politique des Jeunes Européens, cette demande, de consacrer un jour férié à la fête de l’Europe

Le 9 mai 1950, la déclaration Schuman lance l’Europe politique avec la Coopération du Charbon et de l’Acier. 67 ans plus tard, l’Union européenne unit les Etats du continent mais peine, parfois, à gagner une place dans le cœur et l’esprit des habitants. Des institutions lointaines, des attributions continentales, difficile, même dans notre combat quotidien, de rapprocher l’Europe de ses citoyens.

Les Jeunes Européens demandent la création d’un jour férié dédié à la fête de l’Europe, pour consacrer une journée à la mémoire et au futur de notre projet commun.

Au point 21 de la plateforme politique de l’association (en reconstruction), on retrouve la position suivante :

« Que le 9 mai soit décrété jour férié à la place du 8 mai.
Le 8 mai marque la fin de la seconde guerre mondiale et la victoire des Alliés. Derrière cela, c’est la paix qui est célébrée. Cette paix qui, grâce à l’Union Européenne, a perdurée sur notre continent. C’est grâce à l’Union de nos nations que la paix a été garantie. C’est pourquoi, le 9 mai, jour de la fête de l’Europe, devrait être férié à la place du 8 mai comme symbole de notre victoire sur la guerre »

Alors que l’Europe politique se trouve à un croisement, entre l’Union plus étroite et le coup d’arrêt, consacrons une simple journée à valoriser notre bien commun.